Body Positive

Stop au e-harcèlement ! Dans la rue ce n’était pas assez… #StopAuEHarcèlement

Aujourd’hui, je vous retrouve pour pousser un petit coup de gueule, vois même un gros coup de gueule, car il y en a marre de de faire harceler en permanence par certains membres de la gente masculine hétérosexuelle. Ça ne leur suffisait pas de nous pourrir la vie dans la rue. Non ! Depuis quelques années ils le font aussi sur les réseaux sociaux. Sérieusement depuis quand, Facebook, Snapchat ou bien Instagram sont devenus les nouveaux Meetic, Tinder et compagnie pour que certains énergumènes se permettent de nous envoyer des messages plus que douteux. Bienvenue au e-harcèlement.

Au début, il y a deux ans ça allait, c’était assez rare, même si c’est toujours un peu gênant. Puis, le temps a passé et cette pratique a commencé à se banaliser, et je me suis mise à recevoir de plus en plus de messages d’inconnus. Au début, plutôt soft et avec le temps, de plus en plus corsés et irréalistes. Je ne réponds jamais à ces messages, je les supprime et bloque généralement l’utilisateur qui bien souvent m’a demandé en ami.

J’en vois venir certaines, avec des phrases du type, « si ça te dérange ne lis pas », « si tu ne veux pas de ce type de messages ferme tous tes accès », en gros crée-toi un bunker où personne, à part ceux que tu connais ne pourront accéder. Et bien je refuse cette solution, la solution du renfermement. Car j’aime ma e-liberté, toutes rencontres comme j’aime me promener dans la rue sans être importunée par un énergumène irrespectueux des femmes. Pour faire des rencontres sur internet il y a plein de sites gratuits, payants, il y en a pour tous les goûts alors pourquoi venir nous emmerder alors qu’on n’a rien demandé.

stop-634941_1920Le cas Facebook par exemple, je l’utilise à la fois de façon professionnelle et personnelle. Je n’ai qu’un seul compte qui reste du coup assez neutre, je partage rarement des photos ou des détails réellement personnels, à part quelques photos de couple qui souvent sont mises en public pour essayer de dissuader les esprits mal intentionnés. Malheureusement, ça ne marche pas à tous les coups. Rien dans le peu de photos qui filtre sur mon profil, n’est aguicheur, ou suggestif, rien ne fait mention au fait que je serai potentiellement une jeune femme célibataire à la recherche de l’amour. Et même si c’était le cas, ce n’est pas sur Facebook que je le chercherais ! Ni sur Snapchat ou Instagram. Je sais de quoi je parle : avec M. Moo, nous nous sommes rencontrés il y a bientôt 7 ans, sur un site de rencontres plutôt connu, vous savez celui avec un caddie ! Mais jamais à l’époque l’idée de me faire aborder aussi sauvagement sur mon compte Facebook, ne me serait passée par la tête.

J’ai le sentiment que le harcèlement de rue se reproduit sur les réseaux sociaux, de plus en plus et au lieu d’aller mieux, les choses empirent et notre liberté de femme en prend un coup.

pear-1263795_1920

Petite typologie

Petite typologie des messages que l’on peut recevoir, du plus soft aux plus corsées, certains messages, je les ai reçus, d’autres ont été reçus par des copines est c’est franchement pas joli, joli.

Le typique « Bonjour, ça va ? », ou celui qui se prend pour ton pote.

Alors la rien de méchant, mais quand même, le mec aborde une nana pour la première fois, sans se présenter, ni rien, et te sort juste bonjour ou salut ça va, quand ce n’est pas « Wesh bien ou quoi ? ». Que dire, à part que je ne répondrai jamais à un message d’un inconnu qui vient d’interpeller sans même se présenter.

Le maladroit :

« Salut grosse et belle »

… no comment.

Le mec qui pense que tout le monde déchiffre le langage SMS :

« Salu, T tr charmonte, on fé conésonse ? » (Oui écrit comme ça !)

Comment dire, que bon il m’a au moins bien fait rire, mais sérieusement non ça passe pas.

Le harceleur du Salut :

« Salut ….

Salut ….

SL…

ca…

va »

Alors il a l’espoir que tu vas lui répondre, il est tenace et insiste jusqu’à ce que tu le bloques.

Ce lui qui a perdu la boule :

« Bonjour, je recherche une femme belle avec formes généreuses pour de déshabiller devant sa Cam, c’est un service bien rémunéré, je paye 400 € de l’heur par PayPal. Tout est anonyme, tu n’as pas besoin de monter ton visage. Je suis un homme intègre et honnête. »

C’est la proposition qui m’a le plus perturbée, le pervers persuadé de son intégrité, car il te paye… eu c’est de la e-prostitution limite là ! Je ne suis pas une star du X, sérieux !

Le détraqué exhibitionniste

Juste celui qui t’envoie une photo ou une vidéo de ses parties intimes à un moment culminant. Comment dire que celui-là, il a un grain. Et même si certaines diront, un pénis c’est juste un pénis, et bien, si je me retrouve à voir un pénis que je ne voulais pas voir, c’est du harcèlement, c’est une agression sexuelle visuelle qui est punie par la loi !

stop-1374937_1920

Voilà quelques exemples de ce que l’on subit de plus en plus, parfois mêmes plusieurs fois par jour de la part d’énergumènes qui n’ont de respect envers personne. Je pousse ce coup de gueule, car je trouve que nous avons le droit au respect, que ce soir dans la rue ou sur le web. Et ça, c’est clairement agaçant, et irrespectueux. Si jamais il y a des hommes qui passent par-là est-ce que ça vous arrive à vous aussi d’être harcelé de la sorte par d’autres hommes ou des femmes ? Je me demande si le contraire existe aussi, je suis curieuse, et si c’est le cas, il faut qu’on en parle et que l’on fasse quelques choses pour que ça s’arrête.

Si ces mots je vous laisse et je vous souhaite de ne plus faire face à ce type de messages, qui sont vraiment fatiguant à la longue. Et si vous aussi vous en avez marre, postez votre article, vos témoignages #StopauEharcelement

Photographies libre de droit pixabay.com

Vous aimerez aussi...

4 Comments

  • Reply
    lulue
    11 mai 2016 at 21:57

    Je ne peux qu’abonder dans ton sens! Tu peux aussi ajouter les voyeurs qui demande en amis et ne se présente jamais… j’ai bien sûr eu tout ces cas de figure… j’ai même eu une fois une femme qui sous couvert de me demander des conseils vestimentaires et morphologiques m’a envoyé une photo des plus intime!
    Bref MERDE quoi, foutez nous la paix!

  • Reply
    Anonyme
    12 mai 2016 at 11:53

    En parlant de e-harcèlement on peut faire allusion à l’acharnement sur la blogosphère quand une personne l’ouvre. Ok parfois c’est pas très bien ce qu’elle a fait, mais ça ne justifie pas des centaines de messages d’insultes… je trouve.

  • Reply
    cottage
    13 mai 2016 at 09:18

    quelle plaie! merci de continuer quand même à nous enchanter de tes photos et de tes looks! ça me refroidit car je songeais à créer mon blog moi aussi mais je ne sais pas si j’assumerais toute cette m…

  • Reply
    neiiko
    20 mai 2016 at 19:02

    Un combat qui ne fini jamais 🙁

  • Laisser un commentaire