Corée du Sud Seoul

Séoul : Promenade sur le Cheonggyecheon

Salut les filles,
Aujourd’hui, on part à la découverte du Cheonggyecheon, c’est ma promenade préférée à Séoul. Une parenthèse de verdure et de fraîcheur surprenante, pleines de vie et de petites surprises sur 6 km au cœur de la mégalopole. C’est un lieu que je trouve presque magique, je vous dis pourquoi.

La rivière Cheonggyecheon, traverse depuis toujours la ville de Séoul, a été recouverte par une autoroute dans les années 60. Une voie express, polluante et presque inhumaine. En 2003, le maire de Séoul souhaitait donner plus de place aux espaces verts et aux piétons en centre-ville, mit en place un projet de restauration urbaine, afin de démolir la voie express et de redonner vie à cette rivière. Le Cheonggyecheon est ouvert au public en 2005, et symbolise l’harmonie, la paix et l’unité. Des symboles forts quand on connaît la situation géopolitique de la Corée du Sud, séparée de sa moitié nord-coréenne et qui lutte activement pour la réunification.

Quand je suis sur cette promenade, ou que je l’aperçois quand nous sommes à Séoul, je me sens apaisée. J’ai envie de prendre mon temps, d’observer cette nature symbole de renouveau. J’ai envie de retirer mes chaussures et de laisser mes pieds tremper dans l’eau fraîche. J’ai envie de me laisser divaguer et de suivre le sens de la rivière jusqu’à sa fin. Et c’est ce que nous avons fait un beau matin.

Exposition et début de promenade

Nous sommes arrivés par la place Cheonggye, proche du métro Gwanghwamun. J’ai choisi de descendre la rivière de son point de départ jusqu’aux ruines conservées de l’autoroute. Avant d’entreprendre notre promenade, nous avons pu admirer une exposition d’œuvres d’art entièrement réalisée à partir d’objets recyclés. J’ai eu un énorme coup de cœur pour le pingouin réalisé à partir de sacs plastiques.

Nous avons suivi la rivière en prenant le temps d’admirer ses surprises, les sculptures éphémères, le cours du ruisseau, les peintures urbaines qui ornent les murs qui entourent ce petit espace, comme un couloir de verdure au cœur de la ville, urbaine, monstre de bitume. Mon seul regret est d’avoir manqué le festival des lanternes qui a débuté trois jours après notre retour à Paris. La rivière accueille alors des lanternes de toutes sortes qui brillent de mille feux, une fois la nuit tombée.

Déjeuner au marché traditionnel de Gwangjang

Vers 13h, nous avons fait une petite halte, et sommes remontés à la ville, pour aller déjeuner au marché traditionnel de Gwangjang. Notre repas du jour fut un vrai régal. Des tteokbokki moelleux à souhaits, dans leur sauce très pimentée, des kimbap : 9 makis coréens et leur petite sauce vinaigrette, et un japchae, salade à base de nouilles de patate douce. On en a profité pour découvrir un peu les ruelles autour du marché. Une expérience sensorielle dépaysante et unique. Les bruits, les odeurs de nourritures qui se mélangent. Les cuisiniers qui grillent le poisson où même la rue.

Fin du parcours

Nous avons alors poursuivi notre promenade tout au long de la rivière, nous sommes passées sous les 22 ponts qui longent le Cheonggyecheon. Une de mes pauses préférées fut celle au pont des amoureux, un pont où tout est fait pour les demandes en mariage.

Nous avons fini notre promenade devant les trois piliers vestiges de la voie express qui recouvraient la promenade il y une quinzaine d’années. Un paysage post apocalyptique très surprenant. Tout au long de cette promenade, on voyage presque dans le temps. Et on finit sur une impression presque dystopique de la réalité, comme si la nature avait repris ses droits sur ce que l’homme a construit, un peu comme si tout avait été mis en scène pour nous toucher. Bien sûr ses sentiments sont personnels, mais j’aime bien cette idée.

Je vous laisse découvrir cette belle promenade en images, et on se retrouve très vite pour de nouvelles aventures et découvertes.

Vous aimerez aussi...

8 Comments

  • Reply
    hikowoon
    1 février 2017 at 17:17

    Merci pour cet article qui me rappelle plein de souvenirs ! <3

    • Reply
      Ninaah Bulles
      2 février 2017 at 04:19

      De rien, ça me manque tellement ces dernier jours, c’est comme si je revivais ses moment en publiant l’article 🙂

  • Reply
    Mademoiselle Bambelle
    1 février 2017 at 23:13

    J’ai beaucoup aimé le ton de cet article, et, alors que la Corée ne m’a jamais vraiment attirée, maintenant j’ai envie de découvrir Séoul, et c’est grâce à toi! Merci!

    • Reply
      Ninaah Bulles
      2 février 2017 at 04:21

      Merci, c’est le plus beau compliment que l’on puisse me faire. J’aime partager ma passion pour cette ville dont je suis tomber amoureuse. <3 Si un jour tu as l’occasion n’hésite pas, Séoul est vraiment unique.

  • Reply
    Mademoiselle Bambelle
    1 février 2017 at 23:15

    PS : tes photos sont magnifiques <3

  • Reply
    ibijau
    2 février 2017 at 15:54

    De très belle photos… toute cette série d’articles donne vraiment envie de partir découvrir Séoul

    • Reply
      Ninaah Bulles
      17 février 2017 at 01:44

      Merci, Séoul c’est juste extra, j’en suis tomber amoureuse. et a chaque retour je rêve de repartir.

    Leave a Reply