Lifestyle

Ma pile à lire pour l’automne et lecture finie

C’est fait, je reprends la lecture ! J’étais par le passé une grande liseuse, puis la vie et les évènements m’ont éloigné de cet amour. Mais je veux y remédier, au lieu de passer la moitié de mes soirées sur Netflix, je souhaite me replonger dans les romans.

pile à lire, livre, lecture, selection livre, manga, roman, body positive, ninaah bulles

Ça fait un moment que je veux vous parler de mes lectures, mais je finis toujours par laisser tomber, car, je commence un livre, puis je suis prise par la vie et je le finis des mois plus tard. J’ai généralement 3 à 4 lectures en cours que je reprends selon mes humeurs et mes envies. Du coup je me suis dit qu’au lieu de partager avec vous des revues de mes livres finis sur le blog, je vais plutôt vous partager ma pile à lire. Elle est composée de romans et de mangas.pile à lire, livre, lecture, selection livre, manga, roman, body positive, ninaah bulles

Je pense que je vous donnerai mon avis sur mes lectures finies plutôt en Story sur Instagram et Facebook à chaque fois que j’en aurai terminé un. Petit point transparence, certains romans et mangas m’ont été offerts par les éditeurs en question et j’en ai acheté d’autres.

Lectures finies :

Le Vol de l’Autruche de Crysten Sullivan (Romance, body positive et développement personnel)

pile à lire, livre, lecture, selection livre, manga, roman, body positive, ninaah bulles

Maggie, jeune fille de vingt-trois ans, est obèse. D’origine américaine, elle est installée à Paris depuis quelques années. Un jour, Maggie est embauchée dans une entreprise qui veut faire d’elle l’égérie des employés pour sa prochaine campagne de communication sur le bien-être au travail. Petit à petit, au gré des rencontres qu’elle fait, Maggie va se transformer et s’épanouir.

Dans le vol de l’autruche, on suit les aventures de Maggie, sous la forme d’un carnet écrit à la première personne. Nous n’avons du coup, qu’un point de vue tout au long du roman, qui prend place à Paris. C’est un roman qui se lit plutôt vite, et qui met en scène une femme vraiment grosse, elle pèse plus de 120 kilos au début du livre. Et même si elle finit par perdre du poids, ce n’est pas sa principale obsession tout au long du livre et ça fait du bien pour une fois. Je ne peux pas m’empêcher de penser au dernier roman mettant en scène une jeune ronde que j’ai lue (à retrouver ici), où son poids et ses problèmes de santé liés à celui-ci étaient sans arrêt rabâchés au fil des pages, ce qui avait rendu sa lecture pénible. Ici, on tourne autour de la vie de cette jeune femme, de son évolution, de ses amours et de ses rencontres improbables. Qui en fait un roman plus positif et moins moralisateur.

Le vol de l’autruche comporte tout de même, quelques maladresses et quelques lourdeurs, surtout au niveau du caractère du personnage principal, ce ne correspond pas encore à l’héroïne de romance grosse de mes rêves. Elle a encore trop d’insécurité. Un tome 2 avec une Maggie plus sûre d’elle, et sans complexe serait vraiment une bonne idée, afin de casser un peu tous ces clichés de la fille grosse et mal dans sa peau, qui sont encore trop présents pour moi dans le peu de livres où l’héroïne principale est grosse. Mais c’est un bon début et je pense qu’avec le temps nous aurons des héroïnes romantiques de toute taille et de toute morphologie qui seront surs d’elles et dont le récit nous sera raconté de manière plus détachée de leur particularité physique, qui sera transformé en atout.

Ici, on a une belle ébauche de ce type de roman que je souhaiterais lire en tant que grosse, et un réel engagement de la part de la maison d’édition et de l’auteur qui n’ont pas eu peur de mettre en avant une héroïne vraiment obèse.

Ce que j’aimerais te dire d’Emeric Lebreton (développement personnel)

« Un titre qui sonne comme une confidence, un murmure susurré dans le creux de l’oreille. Mais qu’on ne s’y trompe pas : nul secret ici qui ne doive être dissimulé et ne puisse être répété. Car ce qu’a à nous dire Emeric Lebreton dans ce nouvel ouvrage concerne le plus grand nombre c’est-à-dire le genre humain. Humain trop humain comme disait Nietzche, humain aux prises avec toutes ses contradictions, ses élans passionnés et ses doutes mortifères. Humain en proie à l’exaltation et au découragement, ce qu’il est de grandeur, de lâchetés et de peurs !

Et pourtant, le bonheur est là, à portée de main, il est en nous, il s’appelle confiance, il s’appelle envie et dépassement de soi. Emeric Lebreton n’aime rien tant que prendre le contre-pied de son époque : ainsi la réussite n’est plus une ambition égoïste, mais devient un moyen d’être heureux, le véritable antidote à la morosité ambiante, le secret du bonheur. »

Ce livre est un vrai petit bijou de réconfort à offrir à ceux que l’on aime, ou à s’offrir en période difficile. Il fait partie des lectures qui m’accompagnent depuis quelques mois, quand je me sens un peu perdue ou découragée. Il m’inspire, et m’aide à retrouver bienveillance et compassion.  Ce n’est pas un livre qui se lit comme un roman, mais plutôt un recueil de paroles, de poèmes, de contes et de petits mots, qui sont là pour chaque mal qui peuvent nous tourmenter. Il peut aussi être utile, si l’on souhaite aider un ami et qu’on ne trouve pas les mots. C’est un petit livre de chevet à avoir prêt de soi, et à lire pour trouver l’inspiration positive au quotidien, ou quand on est prêt à avancer. Je n’en dis pas plus, mais je ne peux que vous conseiller cet ouvrage qui vous fera certainement du bien.

Globule de Mame Moyashi (Passion Lapin)

Quand un mangaka décide de partager son appartement avec un lapin, ça donne quelques scènes cocasses ! Mamemoyashi n’a aucune expérience avec les lapins, hormis un hamster dans son enfance, il n’a jamais élevé seul d’animaux, et ses premières impressions sont plutôt étranges… Est-ce normal qu’un lapin vous regarde fixement avec d’aussi grands yeux globuleux ?! Mais son nom est tout trouvé quand le véto lui demande quel est le prénom de cette petite lapine : Globule !

Globule, c’est surement un de mes mangas préférés, on y suit les aventures d’une lapine, racontée par sa propriétaire. Globule me fait beaucoup penser à Iza et à toutes les bêtises qu’elle a pu faire et à son comportement et caractère depuis que nous l’avons adopté il y a 7 ans. C’est un manga destiné aux amoureux des lapins. Il a été publié il y a déjà quelques années, mais je ne me lasse jamais de le lire. Surtout depuis que j’ai déménagé et que notre petite boule de poils est restée chez mes parents, car nous n’avons pas la place de l’accueillir correctement ici. Il y a d’ailleurs le tome 2 qui est sorti cette année, je pense que je vais finir par l’acheter prochainement. Il me fait vraiment envie.

Check me up d’ENJÔJI Maki (Romance)

Après cinq ans d’amour à sens unique, Nanase Sakura va enfin revoir l’homme qui lui a inspiré sa vocation d’infirmière ! Engagée dans le même hôpital que le beau médecin qui a bouleversé sa vie, elle déchante rapidement lorsqu’elle découvre sa vraie personnalité. Craint par presque tout le corps médical, le Dr Kairi Tendô ressemble plus à un démon qu’à un prince charmant… Les ennuis ne font que commencer.

Check me Up, c’est typiquement le genre de mangas que j’affectionne. Au début de ce tome 1, le personnage de Nanasse me tapait sur les nerfs. Elle renvoie une image un peu cruche et superficielle, mais je ne me suis pas arrêtée à cette impression et j’ai poursuivi ma lecture. On est loin des clichés et de la romance à l’eau de rose.

Le personnage masculin principal, Kairi Tendo est complexe, à la fois tyrannique et drôle. Je le trouve vraiment attachant. Et cette dualité fait en sorte que l’héroïne principale se révèle beaucoup plus forte que ce à quoi je m’attendais dans les premières pages du manga. Elle est déterminée à réussir et à prouver qu’elle peut être une bonne infirmière.

D’ailleurs, la relation qui s’installe entre Nanasse et Kairi est plutôt amusante et promet de nous tenir en haleine sur plusieurs tomes, pas de scène mièvre et dégoulinante de romantisme au programme pour l’instant. Je suis allée lire les résumés des deux autres tomes déjà sortis et cette ambigüité va durer et surement créer des tensions intéressantes tout au long de l’histoire. J’ai hâte de lire la suite. La série est terminée et comporte 7 tomes dont 3 sont déjà sorties en France.

Lecture en cours :

Félin pour l’autre de Wataru Nadatani Tome 1 à 3 (humour et passion Chat)pile à lire, livre, lecture, selection livre, manga, roman, body positive, ninaah bulles

Kensuke Fuji vit un drame… Il adore les chats, mais ces derniers ne le calculent pas ! Ses sœurs y étant allergiques, le lycéen n’a jamais eu la chance d’avoir eu un matou à la maison, et il n’a pas vraiment le mode d’emploi pour leur plaire… Sa vie bascule le jour où disparaît Tamako, une charmante chatte de gouttière qu’il croisait tous les matins. Parti à sa recherche,

Kensuke va faire la rencontre de Jin Nekoya, un « maître-chat », qui comprend parfaitement le langage félin. Désormais, le lycéen fera tout pour devenir le disciple de Jin, quitte à accepter les défis les plus improbables, et enfin se faire aimer des chats !

J’ai commencé ce manga qui est vraiment drôle, on suit l’aventure de Kensuke Fuji, qui est un amoureux fou des chats, et cet amour l’entraine au début du tome 1 dans des situations assez étranges. J’aime beaucoup le style de l’auteur et les chats sont vraiment adorables. Je pense que je vais continuer cette lecture comme j’ai les trois premiers tomes sous la main. Je le conseille aux amoureuses de chat, et aux personnes qui recherchent une lecture légère et amusante. La série est terminée et comporte 6 tomes dont 4 sont déjà

sorties en France.

Le jour et la nuit tome 1 et 2 de Laëtitia Langlet

Le jour de ses 22 ans, Stella a un terrible accident de voiture. Quand elle se réveille le lendemain à l’hôpital, sa vie bascule à tout jamais en apprenant que sa sœur jumelle a disparu. Stella va devoir partir à sa recherche tout en surmontant l’inexplicable, depuis qu’elle a ouvert les yeux dans cette chambre d’hôpital, elle voit et ressent des choses qu’elle ne devrait pas.

Hallucinations ? Résultat du choc post-traumatique ? Phénomènes paranormaux ? Entre secrets et mensonges, un Nouveau Monde qu’elle ne soupçonnait pas va s’ouvrir à elle. Aura-t-elle le courage d’aller jusqu’au bout de sa quête pour découvrir la vérité ?

Je suis au milieu du tome 1 de cette trilogie fantastique qui me plait beaucoup, mais comme toujours, je commence un livre, puis je le laisse de côté pour en commencer un autre et je me retrouve avec des dizaines de livres commencés. Le style est léger et agréable à lire, surtout si on prend en compte le fait qu’il s’agit du premier roman de Laëtitia Langlet, qui est d’ailleurs une de mes abonnées depuis quelques années et avec qui j’adore échanger. J’aime beaucoup la dualité des deux sœurs jeunes adultes dont on suit les aventures. Il y a certes quelques maladresses, mais j’ai envie de lire la suite et de voir ce que l’avenir réserve à Stella et Lucia, ces deux sœurs jumelles séparées dès le début du récit par un terrible accident.

Livres à lire :

Qu’est-ce qu’elle a ma gueule d’Avery Flynn (Romance, body positive et développement personnel)

Selon l’expression consacrée, Gina est ce qu’on appelle une « crevette » : chez elle, tout est bon… sauf la tête. Car, si la nature lui a offert un corps à faire fantasmer Cara Delevingne, son visage, lui, ne correspond pas vraiment aux normes habituelles de la beauté. Après une adolescence difficile, Gina s’est endurcie et a appris à assumer son physique.

 Enfin ça, c’est ce qu’elle croyait jusqu’à ce qu’un jeu l’oblige à embrasser Ford, un policier ultra-sexy et visiblement sous son charme, lors d’une fête de mariage. Aussitôt, les complexes reviennent en force, et elle se demande ce qu’un mec comme Ford peut bien trouver à une fille comme elle…

Ce roman est sorti en librairie au début de l’automne. Il lance une nouvelle collection au sein de la maison d’Édition Harlequin, la romance Body positive. Un engagement de la maison d’édition qui me ravit. Il souhaite à travers cette nouvelle collection mettre en avant des romances dont les héroïnes sont atypiques et assument leur différence comme une force. Ils ont choisi la trilogie de l’autrice Avery Flynn pour débuter, ce qui je l’espère deviendra un mouvement de grande ampleur dans l’édition et dans le monde de la romance.

Aujourd’hui, on veut du vrai, des héroïnes fortes, et différentes, des héroïnes imparfaites qui nous ressemblent, et c’est la promesse qui est faite par la Romance body positive. Je pense lire ce roman durant la période des fêtes et j’ai hâte de découvrir le tome deux qui met en avant une héroïne curvy. Affaire à suivre donc et dont je vous parlerai bientôt.

Son espionne royale mène l’enquête de Rhys Bowen (enquête et romance)pile à lire, livre, lecture, selection livre, manga, roman, body positive, ninaah bulles

Londres, 1932. Lady Victoria Georgiana Charlotte Eugenie, fille du duc de Glen Garry et Rannoch, trente-quatrième héritière du trône britannique, est complètement fauchée depuis que son demi-frère lui a coupé les vivres. Et voilà qu’en plus ce dernier veut la marier à un prince roumain !

Georgie, qui refuse qu’on lui dicte sa vie, s’enfuit à Londres pour échapper à cette funeste promesse de mariage : elle va devoir apprendre à se débrouiller par elle-même. Mais le lendemain de son arrivée dans la capitale, la reine la convoque à Buckingham pour la charger d’une mission pour le moins insolite : espionner son fils, le prince de Galles, qui fricote avec une certaine Américaine…

Ce petit roman m’a été offert cet été par les éditions Robert Laffont. Je n’ai pas encore eu le temps de me pencher dessus, mais l’intrigue et les critiques que j’ai lues avant de faire mon choix m’on plut. Je vous ferai un retour une fois que je l’aurai fini.

Mes voisins les esprits de Ushio Shirotori (Esprit)pile à lire, livre, lecture, selection livre, manga, roman, body positive, ninaah bulles

Takahara Yachiho, une lycéenne vient d’emménager dans une maison hantée à la périphérie de la ville. Avec seulement son chat Fuku comme compagnie, Yachiho est perturbée par des sons étranges et des événements… jusqu’au jour où elle rencontre un petit passage menant à un étage inférieur caché. Elle y découvre des esprits de toutes formes et de toutes tailles, guidés par le minuscule « manager » Moro. Si Yachiho veut continuer à vivre ici, elle devra s’occuper de ses habitants et trouver un livre mystérieux qui pourrait être la clé pour localiser sa mère disparue.

Ce manga est vraiment beau, je l’ai reçu cet été de la part d’édition Doki Doki, je ne l’ai pas encore lu, mais il me fait vraiment envie. J’adore les yokai, et apparemment ici, le thème est abordé avec beaucoup de sérieux. Les illustrations sont très belles d’ailleurs. Comme pour les autres livres et mangas que je n’ai pas lus, je vous ferai un retour après lecture plus tard. D’ailleurs pour info la série est en cours et comporte déjà deux tomes.

Lecture abandonnée :

50 Nuances de gras de Synecdoche

pile à lire, livre, lecture, selection livre, manga, roman, body positive, ninaah bullesLes frites sont un aliment sacré, un cadeau des dieux !

Naoe travaille dans un centre de massage et de bien-être, où il soulage les gens de leurs petits bobos. Mais le jour où il voit débarquer Erefuda, une étrange jeune femme un peu grassouillette, il comprend qu’il a affaire à un cas critique… Sa patiente n’est autre qu’une elfe, coincée dans notre monde à cause de son surpoids ! Erefuda a commis l’erreur de goûter à la nourriture terrestre et depuis, elle est complètement accro aux frites ! Avec son sale caractère et sa totale mauvaise foi, l’elfe est loin d’être commode…

Et Naoe va découvrir qu’elle n’est pas la seule créature fantastique à avoir besoin de son aide pour rester en pleine(s) forme(s) !

J’ai été contactée pour découvrir ce manga qui se vendait comme une histoire body positive. Bien que le résumé et la couverture ne me disaient rien, je me suis laissée convaincre et j’ai accepté de le découvrir. Mais ce fut une grosse déception.

Je ne l’ai vraiment pas aimé, des dessins sexistes et proches du ecchi, et surtout un discours culpabilisateur et grossophobe, où des créatures fantastiques restent coincées sur Terre, car elles ont grossi à force de trop manger de frites, boire de la bière et autre. Je ne m’attarderai pas sur ce titre du coup qui m’a vraiment déçue et qui est culpabilisateur et qui n’entre pas du tout dans l’esprit body positive ou acceptation de soi.

pile à lire, livre, lecture, selection livre, manga, roman, body positive, ninaah bulles

You Might Also Like...

No Comments

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.