Menu
Look d'Hiver

Look book de Saint-Valentin et petit exercice d’amour de soi

Hello darling !
On se retrouve enfin pour mon premier lookbook de 2020, l’idée de départ était de créer des tenues autour de la couleur rouge et du romantisme pour la Saint-Valentin. Le début de l’année rime souvent avec romance et romantisme pour moi. C’est une période où j’aime voir et découvrir de belles histoires, où j’ai envie de me laisser aller à la rêverie, lors de mes promenades en forêt ou au bord du lac, quand il ne pleut pas. C’est aussi un moment où j’essaye de faire un point sur mon amour propre, et ma confiance en moi. Je partage d’ailleurs en fin d’article un petit exercice avec vous.

Et puis le romantisme c’est aussi un courant artistique que j’adore, qui est basé sur l’expression de ses émotions, qui a un lien étroit avec les rêves, la mélancolie, à la nature et l’irréel. La mélancolie, représentée à la perfection dans le romantisme, est un état qui, malgré sa pointe de tristesse me correspond beaucoup. Quand je le ressens, je me mets à rêvasser et me viennent alors des centaines d’idées. Elle est souvent suivie par l’euphorie de la création. Je ne la perçois pas comme une émotion négative, mais comme un petit booster de créativité qui me permet de contempler la nature avec calme, avant que l’action arrive. Comme quoi toute émotion à connotation négative ne l’est pas forcément. Et une pointe de tristesse peut intensifier le bonheur une fois qu’on le retrouve. Ce sont des émotions jumelles, qui vont de pair et qui bien dosées, nous permettent de trouver l’équilibre parfait qui nous fait apprécier la vie.

On peut appliquer cette dualité d’émotions au rapport que l’on entretient avec notre corps, et ainsi réussir petit à petit, à apprendre à nous aimer chaque jour un peu plus. Être reconnaissante envers lui d’être là pour nous avec ses qualités et ses défauts. Car après tout, notre corps est sur cette terre notre seul véhicule. Allez, je vous offre un petit exercice qui m’a aidé lors de ces trois dernières années où j’ai eu du mal à m’aimer vraiment. Pour ce je vais vous tutoyer.

Tu n’arrives pas à être reconnaissance envers ton corps, car tu ne vois que ses défauts, tu ne vois que ce qui te complexe, et que tu détestes et trouves horrible. Commencer son travail d’acceptation en se focalisant une partie de ton corps qui te plaît, peut être difficile.

Alors pour ce premier exercice, je te demander de te focaliser sur ces capacités. Les capacités de ton corps qui t’apportent du plaisir, qui te permettent de t’adonner à tes loisirs préférés, ou qui te permettent de réaliser de belles choses, etc.

Commence par te poser quelques questions :

Qu’est-ce qui tu aimes faire ?

(Je te mets mon cas en exemple. J’aime coudre, boire du thé, et regarder des dramas et des séries).

Quelles parties de ton corps, quels sens utilises-tu pour faire ce que tu aimes ?

Pour faire ce que j’aime, j’utilise : ma vue, qui est liée à mes yeux. Le toucher, qui est lié à mes mains, surtout lors de la couture, l’ouïe qui est liée à mes oreilles et le goût lié à ma bouche. Ces 4 sens liés à 4 parties de mon corps me permettent de vivre mes passions, ils font partie de mon corps et j’ai la chance de les avoir.

Cet exercice permet de mettre le doigt sur des parties de ce corps que tu détestes tant et qui pourtant te permet de vivre des expériences qui t’offrent du plaisir, et qui rendent ta vie moins difficile. L’objectif est désormais de penser à ces points positifs apportés par ton corps et de les remercier, d‘être reconnaissante envers elles, et de commencer à les aimer. Car elles te procurent du plaisir, et de la joie. Puis petit à petit, intéresse-toi à la partie de ton corps qui te permet de vivre ces moments de répit, et observe-les. Tes mains qui par cette joie qu’elles t’apportent, sont belles. Et petit à petit essaye de passer de la sensation au visuel et d’appliquer cet exercice aux différentes parties de ton corps, pour te voir comme un être positif, qui te fait du bien. Car ton corps est ton meilleur ami, même si parfois vous vous faites du mal. Car oui je l’affirme aujourd’hui, on peut être grosse et bien dans son corps, on peut être grosse et être juste une fille normale et surtout on peut être grosse et s’aimer avec tout ce que cela implique. Car ton poids, ta différence des codes de la société n’est en rien un indicateur de ta valeur. Et que tu as le droit de t’aimer telle que tu es, pourquoi ne pas profiter de la Saint-Valentin qui arrive pour commencer.

Tout au long de cet article vous avec pu découvrir mes tenues  entre les lignes, je ne vais pas forcément faire de descriptif de chacune d’elles. Elles sont là pour illustrer ces mots. Le fait qu’aujourd’hui, j’arrive à m’aimer telle que je suis la plupart du temps. J’arrive à sortir de ma zone de confort, en portant une jupe moulante en maille ou un combi-short, chose que je ne faisais plus depuis quelque temps. Elles sont là aussi, car j’aime toujours autant jouer avec les vêtements, créer des tenues, et les partager comme des petites pointes d’inspiration qui pourrait vous aider à oser porter ce qui vous plait, car vous n’êtes pas seules et que vous avez le droit. Retrouvez les références de mes tenues en fin d’article, je vous prépare aussi quelques pièces équivalentes, car certaines pièces sont assez anciennes et ne sont plus à la vente. Ça sera souvent le cas dans mes looks book cette année, car j’ai réduit à un minimum mes collaborations et que je n‘achèterai pas de vêtement cette année.

Mon prochain look book sera d’ailleurs composé de pièces que j’aurai réalisées, un look book couture, où je partagerai quelques astuces pour débuter en couture. Du coup, si vous avez des questions, c’est le moment de les poser. Je partagerai avec vous les liens vers mes patrons préférés. Et selon vos demandes j’essaierai de réaliser quelques petits tutos de pièces que je réalise sans patron depuis quelques années. Car je vous assure, la couture est à la portée de tous, ça demande juste du temps de la patience et un peu d’entrainement quand on veut le faire. Du coup, à vos questions !

Get the Look

Combi-short, Top shein / Manteau La Halle / Bottes Jilsen / Collants Primark

MODAVISTA Manteau évasé à Carreaux Gris 1

Get the Look

Veste Elvi (ancienne collection) / Robe roxine / Ceintuire H&M (je l’ai depui 6 ans) / Bottes Jilsen

Get the Look

Top, jupe Shein / Poncho Charleselie94 / Boots La redoute

 

 

Get the Look

Chemise Roxine / Robe Zapaka / Cape Gemo / chaussures Deichmann

 

About Author

Pétillante et pleine de vie, je suis la maîtresse des lieux, et vous souhaite la bienvenue.

1 Comment

  • clairebrodeetcoud
    12 février 2020 at 18:41

    Merci pour ces quelques lignes de bien être et ces jolies photos inspirantes. Je fais de la couture et j’attend donc avec impatience le prochain article. En regardant tes tenues je réfléchis aux patrons qui s’en approchent.

    Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.